© Dossiersmarine2 - Copyright 2005-201 - Alain Clouet - contact : www.dossiersmarine@free.fr
La flotte de Napoléon III - Documents
Témoignages Journal de bord de Victor Girardeau (2)
    … Suite Le 17 à 2 h du matin, nous mîmes la bonnette du petit hunier et la bonnette basse à bâbord - à 8 h du matin, nous mîmes la bonnette du petit perroquet et les bonnettes de cacatois à tribord, et à gréer les contre-cacatois - à 1 h du soir, on a lofé au Nordet pour voir si nous verrons la terre, on rentre les bonnettes de bâbord et on a orienté au plus près, on a rentré la bonnette basse à tribord , à 5 h nous vîmes la terre par tribord à nous. Ce sont les îles Adaman - nous avons serré, arisé au Nord. Le 18 à 4 h du matin, nous avons lofé d'un quart - à 7 h du soir, nous mîmes la bonnette du petit hunier et la bonnette basse à bâbord et la bonnette du grand perroquet et du grand cacatois - à 10 h ½ , on rentre la bonnette du grand perroquet et du grand cacatois Le 19 , à 1 h du matin, un orage monta derrière nous, on cargua les points de bonnette basse, on a rentré les bonnettes de perroquet et de cacatois à tribord, halé bas les contre-cacatois, cargué serré les cacatois, amené la perruche. Le tonnerre tonne bas derrière nous car nous avons senti une odeur de soufre - elle a duré 2 h. A3 h, bordé la perruche, largué les cacatois et nous mîmes les bonnettes de perroquet  et de cacatois à tribord - à 5 h du matin nous mîmes les bonnettes de perroquet à bâbord, beau temps, petite brise de Sud, cap au N- '/4 NO -  à 8 h du matin nous mîmes les contre-cacatois - à 2 h du soir, nous rentrâmes la bonnete à bâbord,  même temps. Le 20 - 8 - 1855  Le 20 à 3 h du matin, nous rentrâmes la bonnette basse - à 4 h, à border les voiles goélettes - à 6 h du soir, halé bas les contre-cacatois et les   bonnettes de cacatois. Le 21 à 4 h on rentre les bonnettes de perroquet  et la bonnette du grand hunier, les vents de Nordet, [route] deux quarts sous le vent, petite brise - à 8 h du matin, nous mîmes les bonnettes de perroquet et de cacatois et la bonnette de grand hunier. Le 22, les vents de Nordet, le cap au N-Noroît, en route petite brise - à 1 h du soir, il vint un grain, on rentra les bonnettes, les cacatois et le clin foc, il dura une heure - on n’a pas hissé les bonnettes, le cacatois et le clinfoc de toute la journée,  petite brise, les vents variables. Le 23 à 8 h du matin, on gréa les contre-cacatois, les vents variables, brise tribord et bâbord les bonnette tribord et bâbord. Le 24 à 5 h du soir, nous vîmes des navires. Nous vîmes un trois mâts américain qui nous a donné sa longitude - à 11 h du soir, nous vîmes le feu flottant de l’entrée de Calcutta  . Le 25 à 2 h nous mouillâmes, nous et plusieurs navires. Il n’y avait point de pilote. Nous avons 98 jours de mer - à 1 h du soir on dégréa les cacatois et nous prîmes deux ris dans le hunier, paré à partir au large de crainte de mauvais temps. Le 26 nous avons préparé les perroquets pour dégréer, forte brise, nous n’eûmes point de pilote. Le 27 à 2 h du soir, on nous fait signal qu’à 5 h on va appareiller -  à 5 h on a appareillé, nous n’avions point de pilote, nous avons couru au N - à 11 h ½ , nous prîmes le pilote et nous mouillâmes, on a cargué les voiles. Le 28 à 5 h du matin, nous appareillâmes avec vent de bout, la route au N - à midi, nous mouillâmes - à 7 h du soir, nous appareillâmes. Le 29 à 1 h du matin, nous mouillâmes - à 8 h du matin, nous appareillâmes - à 4 h du soir nous mouillâmes à Cudgeree[8].  Le capitaine alla à terre.  Le 30 on a télégraphié à Calcutta de nous envoyer un vapeur - les officiers furent à terre Le 31 à 9 h du matin, l’ordre vient à bord qu'il n’y avait point de vapeur à Calcutta - on appareilla - à 9 h ½  nous mouillâmes - à 5 h du soir nous avons cassé la vergue du grand perroquet  . Le 1er -9-bre 1855  Le 1er  à 11 h du matin nous appareillâmes, toujours vent debout - à 5 h ½ , nous mouillâmes au vieux Gange, nous prîmes un douanier. Le 2 nous restâmes au même endroit - à 5 h du soir, il passa un vapeur, on lui a demandé combien il nous demandait pour nous conduire à Calcutta, il a demandé 800 roupies, ce qui fait 2000 francs, le capitaine a accepté. Le 3 à 8 h du matin le vapeur nous remorque - à 6 h du soir, nous mouillâmes. Le 4 à 4 h du matin le vapeur nous remorqua et nous a conduit à Cooley Bazar[9] où nous restâmes. Nous avons mis de la rivière de Bordeaux à Calcutta, cent neuf jours.  Retour de Calcutta Le 28 - 10 bre 1855, nous partîmes de Calcutta à 8 h du matin pour Cooley Bazard où nous restâmes un jour. Le 31 , à 3 h du matin le vapeur nous prit et nous remorqua ; à 7 h du soir nous mouillâmes à la Douane . 1856 Le 1er janvier 1856 à 5 h du matin, le vapeur nous prît - à 10 nous mouillâmes à Cudgeree - à 1 h du soir le vapeur nous reprit - à 5 h du soir le vapeur nous largua et nous mouillâmes à Sagor[10]. Le 2 , nous appareillâmes les vents de NE, cap au Sud - à 9 h du matin nous mouillâmes à 4 milles du feu flottant. Le 3 , nous appareillâmes - à 4 h du matin nous laissâmes le pilote - à 7 h du matin nous mîmes le cap en route S-SE - à 8 h nous mîmes les bonnettes à tribord et à gréer les contre-cacatois - toute la nuit du calme - à 11 h nous mîmes le cap au Sud, même temps -à 10 h du soir nous virâmes de bord les vent de suroît . Le 5 , à 1 h du matin nous rentrâmes les bonnettes  de perroquet  et de cacatois - à 3 h nous virâmes de bord les vents - à 7 h nous mîmes les bonnettes de perroquet et de cacatois, le cap en route au S - à 11 h du soir les vents de S-SO, nous rentrâmes les bonnettes du grand hunier et les bonnettes de perroquet et de cacatois Le 6 , à 3 h du soir nous mîmes les bonnettes de perroquet et de cacatois, le cap en route au S - à 10 h nous rentrâmes les bonnettes de perroquet  et de cacatois, les vents du SE . Le 7 à 10 h du matin nous vîmes un navire, la Belle Gabrielle de Bordeaux - à 1 h du soir nous mîmes les bonnettes de perroquet et de cacatois et la bonnette du grand hunier - à 7 h du soir nous mîmes les bonnettes de perroquet et de cacatois à bâbord - à 10 h du soir nous mîmes les bonnettes de hune et la bonnette basse à bâbord, les vents de N, cap au S. Le 8 à 8 h du matin les vents de E - à 11 h du matin les vents de NO, cap au S, bonnettes tribord et bâbord - à 2 h du soir nous vîmes un navire qui courait au N - à 11 h belle brise . Le 9 à 2 h du matin les vents du N-NE, nous vîmes un navire qui courait au nordet, bonne brise de nordet - à 7 h du soir on hale bas les contre- cacatois - à 9 h on rentra les bonnettes de cacatois . Le 10 à 2 h du matin nous mîmes les bonnettes de cacatois - à 8 h on gréa les contre-cacatois, et toujours bonne brise Le 11 à 2 h du matin, halé-bas les contre-cacatois - à 7 h du soir nous rentrâmes les bonnettes de cacatois , nous étions au Pot au Noir. Le 12 à 8 h du matin nous mîmes les bonnettes de cacatois, nous avons dégolfé du Bengale (sic) - à 7 h du soir nous rentrâmes les bonnettes de cacatois, bonne brise cap au S . Le 13 à 8 h du matin nous vîmes un navire anglais qui était par les 87°15’ et nous par les 84°15’ - à 10 h du matin nous mîmes les bonnettes de cacatois et à 2 h du soir nous rentrâmes les bonnettes de cacatois - à 10 h du soir nous rentrâmes les bonnettes de perroquet, et à 11 h nous mîmes les bonnettes de perroquet, de la pluie, nous sommes au Pot au Noir. Le 14 Janvier,  à  4 h du matin nous rentrâmes les bonnettes de perroquet et la bonnette basse, du calme et de la pluie - à 8 h nous rentrâmes les bonnettes de hune, des vents de S - à 2 h du soir nous virâmes de bord, les vents de O, des grains - à 4 h du soir nous serrâmes les cacatois et le clinfoc, cargué la perruche. Le 15 à 2 h du matin, bordé les cacatois, hissé le clinfoc - à 4 h nous mîmes la bonnette du petit hunier et la bonnette du grand perroquet - à 6 h rentré les bonnettes, cargué les cacatois, toujours le même temps, les vents de O, cap au S - à 1 h du soir calme, vents de S, cargué la voile goélette, la grande voile et la brigantine - à 4 h nous virâmes de bord le cap au SE. Le 16 à 2 h nous virâmes de bord, largué les cacatois, le temps à grain - à 8 h serré les cacatois - à 9 h largué les cacatois, beau temps - à 7 h du soir cargué et serré les cacatois et le clinfoc, cargué la brigantine et la voile goélette, de la pluie par torrent. Le 17 , à 3 h bordé les cacatois, le clinfoc, et la voile goélette, petit vents de ouest-suroît, cap au S, en route - à 10 h de matin nous mîmes les bonnettes de perroquet et la bonnette du petit hunier à tribord - à 11 h ½ nous mîmes la bonnette du grand hunier. Nous passâmes la Ligne à midi, bonne brise de O. Le 18 , à 4 h du matin nous mîmes la bonnette basse - à 6 h nous mîmes la bonnette du grand cacatois - à 3 h du soir nous vîmes un navire anglais qui courait comme nous au sud - à 4 h nous rentrâmes les bonnettes de perroquet, les bonnettes de cacatois et la bonnette basse - à 6 h ½ du soir nous carguâmes les cacatois et les bonnettes du petit hunier et du grand hunier, halé bas le clin foc - à 10 h à larguer les cacatois et le clin foc. Le 19 , à 2 h du matin, à serrer les cacatois et le clinfoc - de 2 à 5 h en veille aux drisses de perroquet - à 5 h du matin un grand coup de vent vînt amener les perroquets, la grand voile a déchiré toute en grand et le galhauban de perroquet a cassé - à 7 h ½ on hissa les perroquets,  on a rétabli le galhauban de perroquet . A 10 h nous avons dévergué la grand voile, les vents de tous les côtés, et de la pluie - à 11 h du calme - à 2 h nous enverguâmes la grand voile, largué le grand cacatois, les vents de N, la route au sud - à 5 h du soir bonne brise de O, le même cap -à 7 h nous mîmes la bonnette du petit hunier et largué le petit cacatois, le cacatois de perruche et le clinfoc. Le 20 à 2 h du matin nous rentrâmes la bonnette du petit hunier, toute la journée, du calme - à 10 h du soir nous mîmes la bonnette du petit hunier et la bonnette basse, les vents de N la route au S Le 21 à 2 h du matin nous mîmes les bonnettes du perroquet et de cacatois, toute la journée du calme. Le 22 à 8 h les vents de S, cap à l’O-SO, petits vents, rentré les bonnettes - à gréer les contre-cacatois - à 9 h nous virâmes de bord, les vents de SE - à 7 h du soir, il vint un grain - à rentrer les contre-cacatois, à serrer les cacatois et le clin foc, il dura 2 h , amené les perroquets -  à 10 h, à hisser les perroquets, bonne brise . Le 23 à 8 h du matin, à larguer le grand cacatois - à 9 h cargué le grand cacatois - à 10 h du matin largué le clinfoc et les cacatois - à midi serré les cacatois et le clinfoc, amené les perroquets - à 1 h du soir, hissé les perroquets, les vents de SE, la route au S-SO - à 2 h ½ , à larguer les cacatois et le clinfoc - à 4 h du soir serré les cacatois et le clinfoc - à 10 h largué le clinfoc.  Le 24 à 2 h du matin , largué les cacatois, les vents de SE, la route au suroît - à 3 h, nous mîmes les bonnettes de hune et la bonnette du grand perroquet, bonne brise - à 7 h du soir on serra le cacatois de perruche et le petit cacatois - à 10 h on rentra la bonnette de grand perroquet - à 11 h ½, la bonnette du grand hunier déchira, on serra le grand cacatois. Le 25 à 2 h du matin, il vint un grain, la bonnette du petit hunier a déralingué - à 3 h du matin, nous mîmes les bonnettes de hune, la bonnette du grand perroquet - à 10 h du matin nous mîmes la bonnette du petit perroquet, le petit cacatois, le cacatois de perruche et le clinfoc - à 6 h du soir on rentre les bonnettes de perroquet et les cacatois - à 8 h nous rentrâmes les bonnettes de hune - à 8 h ½ ,         il vint un grain, on cargua la brigantine et les voiles goélette, les perroquets - à 9 h cargué la grande voile, un homme aux drisses des huniers - à 11 h amuré la grande voile et bordé les perroquets.  Le 26 à 5 h du matin largué les voiles goélette et la brigantine, à hisser les cacatois et le clinfoc - à 7 h nous mîmes les bonnettes de hune, les mêmes vents et le même cap, bonne brise - à 3 h du soir nous mîmes les bonnettes de perroquet -à 7 h on rentra les bonnettes de perroquet - à 7 h ½ , on a serré les cacatois - à 8 h on rentra la bonnette du grand hunier - à 11 h du soir, bonne brise, même cap. Le 27 à 2 h, on a renté la bonnette du petit hunier, cargué la brigantine - à 7 h du soir nous mîmes la bonnette du petit hunier - à 11 h ½, nous mîmes la bonnette du grand hunier. Le 28 à 2 h du matin, nous mîmes les bonnettes de perroquet et bordé les cacatois, même vent, le cap au SO-quart O - à midi nous sommes par le travers de l'île Rodrigue. Le 29 à 7 h ½ du matin, nous mîmes les bonnettes de cacatois et la bonnette de basse - à 5 h du soir on rentre les bonnettes de cacatois, même vent et même cap - on donna la goûte à la bordée de quart. Le 30, on ride les galhaubans. Le 31, les mêmes vents, le cap à l’O.   Février 1856 Le 1er février à 1 h nous mîmes la bonnette du grand perroquet, cargué la grande voile - à 7 h ½  du matin nous mîmes la bonnette du petit hunier et la bonnette basse à tribord, les vents d'E, cap à l’O - à 2 h du soir nous vîmes un navire qui courait comme nous. Nous changeâmes le grand hunier, la misaine et le perroquet. Les bâbordais n’ont pas eu de goûte. Le 2 à 8 h ½  du matin, les vents de NE, le même cap, à l’O - à 9 h on rentra les bonnettes de bâbord - à 2 h nous changeâmes le petit hunier et le grand foc - à 10 h du soir, nous mîmes la bonnette basse et la bonnette du petit hunier. Le 3 à 2 h du matin nous mîmes la bonnette du grand perroquet, vents d’E - à 5 h nous mîmes les bonnettes de cacatois - à 7 h on rentra la bonnette du grand hunier à tribord - à 7 h ½ on rentra les bonnettes de tribord, les bonnettes de cacatois et la bonnette basse de bâbord, les vents de S - à 3 h du soir on rentra les bonnettes de perroquet - à 5 h on serra les cacatois - à 6 h on rentra la bonnette du petit hunier et le clinfoc - à 10 h on cargua les voile goélette et la brigantine, et serré la perruche et le petit perroquet - à 11 h le galhauban du grand perroquet à cassé. Le 4, mêmes vents - à 7 h du soir on largua le petit perroquet, et bordé les voiles latines - à 11 h ½, largué la perruche. Le 5 à 2 h du matin nous mîmes la bonnette du petit hunier, largué le grand cacatois - à 5 h nous mîmes la bonnette du grand hunier - à 7 h ½  nous mîmes les bonnettes de perroquet, largué le petit cacatois et le cacatois de perruche - à 11 h nous mîmes la bonnette basse, les vents d’E, cap à l’O, nous sommes par le travers du canal du Mozambique. Le 6 à 2 h du soir nous mîmes les bonnettes de cacatois - à 5 h on rentra les bonnettes de cacatois et la bonnette basse, les vents de S, cap à l'O. Le 7 à 2 h du matin nous mîmes la bonnette basse, les vents d’E, cargué le point de grand voile à bâbord, cargué la brigantine - à 9 h du matin nous mîmes les bonnettes à tribord - à 2 h du soir les vents de N - à 3 h on rentra les bonnettes à tribord et bâbord, les vents de NO - à 4 h du soir nous virâmes de bord - à 10 h les vents d’E - à 10 h ½  nous mîmes les bonnettes à bâbord - à 11 h on rentra les bonnettes à bâbord, nous mîmes les bonnettes de perroquet à tribord - à minuit, nous mîmes les bonnettes de hune et la bonnette basse . Le 8, les vents de N, cap à l’O - à 4 h du matin on rentra les bonnettes, les vents de NO, petite brise - à 11 h nous virâmes de bord, les vents de S- SO, cap à l’O, calme - à 6 h du soir nous mîmes les bonnettes de hune de bâbord - à 7 h nous mîmes les bonnettes de perroquet - à 10 h les vents de N, nous mîmes la bonnette du grand perroquet à tribord et la bonnette basse à bâbord. Le 9 à 7 h du matin nous mîmes les bonnettes de cacatois à bâbord, nous vîmes un trois mâts américain qui courait comme nous - à 9 h du matin nous mîmes la bonnette basse à tribord et la bonnette du petit perroquet - à 10 h du soir, nous mîmes la bonnette du grand hunier à tribord, on rentra les bonnettes de cacatois Le 10 à 4 h du matin nous mîmes la bonnette du grand hunier à bâbord, même temps, vent d’E, cap à l’O. Le 11 à 9 h du matin nous mîmes les bonnettes de cacatois et les contre[11] - à 10 h du soir, halé bas les contre-cacatois et les bonnettes de cacatois - à 11 h nous rentrons la bonnette du grand hunier à bâbord, et nous la mîmes à tribord. Le 12 à 2 h du matin nous rentrâmes les bonnettes de bâbord - à 4 h du soir, on rentra la bonnette basse et les bonnettes de perroquet - à 5 h on rentra les bonnette de hune, serré les cacatois, cargué la brigantine, la grande voile et le clinfoc - à 7 h serré la perruche et le petit perroquet - à 8 h, cargué le grand perroquet, la grand voile et le grand foc, nous prîmes deux ris dans le perroquet de fougue - à 11 h du soir nous virâmes de bord, les vents de SO - à 11 ½  nous prîmes deux ris dans le petit et le grand hunier. Le 13 à 4 h du matin, amuré la grande voile, la brigantine, grand foc et la benjamine - à 5 h cargué la brigantine - à 8 h bordé la brigantine, le cap en route à l’ouest-quart-nord-ouest - à 2 h la brigantine s’est déchirée, on la répare - à 4 h du soir nous prîmes deux ris dans le perroquet de fougue - à 5 h nous prîmes le ris dans la grand voile - à 10 h nous virâmes de bord, nous vîmes la terre, le cap Récife, les vents de S-SO, bonne brise - à 1 heure, nous larguons les ris du perroquet et de fougue. Le 14 à 3 h du matin, on largua un ris dans le grand hunier et deux ris dans le perroquet de fougue - à 5 h on vira de bord, on largua le grand perroquet - à 7 h du matin on largua un ris dans le petit hunier et le ris dans la grande voile, nous vîmes un navire américain qui courait comme nous - à 9 h on largua le petit perroquet et la perruche, largué les ris des huniers, bordé les cacatois et le clinfoc, les vents SO, un quart sous le vent de la route, toute la journée en vue de terre et tout petit vent, cap en route à l’ouest-quart-nord-ouest . Le 15 à 9 h du soir nous virâmes de bord, les vents d’O - à 11 h ½ du soir nous virâmes de bord. Le 16 à 1 h du matin nous virâmes de bord - à 4 h nous virâmes de bord – à 5 h du matin, les vents de S - à 6 h nous mîmes les bonnettes de hune - à 7 h du matin, nous mîmes la bonnette basse et les bonnettes de perroquet - à 8 h du matin nous mîmes les bonnettes de cacatois, les vents de S, cap au O-NO - à 9 h du soir nous rentrâmes les bonnettes de cacatois - à 10 h nous carguâmes les points de grand voile à bâbord - à 11 h nous mîmes la bonnette de grand perroquet à tribord - à 11 h 1/2 nous vîmes le Feu des Aiguilles, largué la brigantine et les voiles goélette, halé bas les focs, à serrer le petit cacatois et le cacatois de perruche, nous rentrâmes la bonnette du grand hunier et la bonnette du petit perroquet. Le 17 , à 1 h du matin on rentre la bonnette du petit hunier et la bonnette basse, nous les mîmes à tribord - à 5 h nous rentrâmes la bonnette basse - à 6 h nous rentrâmes la bonnette du grand perroquet, cargué la grand voile - à 8 h serré la perruche et les focs, on rentra la bonnette du grand perroquet à bâbord, on borda la grand voile à bâbord, bonne brise d'E, cap au NO- 1/4  O - à 10 h du matin on largua la perruche et les cacatois, nous mîmes les bonnettes de perroquet et de cacatois, et la bonnette basse à tribord - à 2 h du soir nous étions par le travers du Cap (Table Bay),  petit brise - à 3 h nous mîmes la bonnette du petit hunier, la bonnette basse et celle de cacatois à bâbord, le cap au N-NO. Le 18 , à 3 h du matin les vents de S - à 6 h les vents de S-SO, même cap - à 8 h on rentra les bonnettes de tribord, les bonnettes de perroquet et de cacatois et la bonnette basse, largué le foc, cargué le petit cacatois et le cacatois de perruche - à 9 h nous rentrâmes la bonnette du petit hunier, les vents de SO - à 11 h ½ nous mîmes la bonnette du petit hunier, largué le petit cacatois et le cacatois de perruche - à 1 h du soir on dévergua le petit cacatois - à 2 h nous mîmes les bonnettes de perroquet à bâbord - à 11 h du soir nous mîmes la bonnette du grand hunier, les vents de S, le cap au N-NO. Le 19 , à 3 h on rentra les bonnettes de perroquet, les vents de O - à 4 h du matin on rentra la bonnette du grand hunier, bordé les voiles goélette - à 8 h nous mîmes les bonnettes de perroquet et la bonnette du grand hunier, les vents de SO, petite brise - à 2 h on changea le grand hunier et la grande voile et le petit cacatois - à 7 h du soir nous mîmes la bonnette basse à bâbord, les vents de S-SE - à 11 h nous mîmes la bonnette du grand perroquet. Le 20 à 5 h du matin nous mîmes la bonnette du petit hunier à tribord - à 11 h ½ nous mîmes les bonnettes de cacatois et la bonnette basse à tribord, cargué le point de grande voile à tribord - à 11 h ½ nous rentrâmes la bonnette basse à bâbord, nous prîmes la matin 13 thons, le plus faible pesait 28 kg, et un dauphin, beau temps - à 2 h nous changeâmes le petit hunier et la misaine - à 3 h les vents de S - à 5 h du soir nous rentrâmes les bonnettes de tribord, nous mîmes la bonnette basse, les vents de O, on amura la grande voile - à 10 h nous mîmes les bonnettes de cacatois et les contre cacatois à 11 h 1/2 les vents de S. S-E on cargua les voile goélette et la grand voile nous mîmes la bonnette de perroquet et de cacatois à tribord . Le 21 à 2 h du matin, les vents de SO, on amura la grande voile, bordé la brigantine, et hissé le grand foc - à 10 h du soir on rentra les bonnettes du grand perroquet et du grand cacatois .  Le 22 à 2 h, les vents de S-SE, on cargua la grande voile et les voiles goélette, halé bas le grand foc - à 3 h ½ du matin, nous mîmes la bonnette du petit hunier, la bonnette du grand perroquet et du grand cacatois - à 8 h nous mîmes la bonnette basse - à 9 h du matin nous changeâmes le grand perroquet - à 2 h nous grattâmes les mâts - à 4 h, halé bas les contre-cacatois - à 5 h nous rentrâmes les bonnettes de perroquet et les bonnettes de cacatois, le temps à grain, on rentra la bonnette du grand hunier, les vents de SE, même cap au N-NO - à 11 h du soir nous mîmes les bonnettes du grand perroquet, de cacatois tribord et bâbord, cargué la grand voile et la brigantine. Le 23  à 1 h du matin on borda la grand voile et la brigantine - à 7 h ½ du matin on gréa les contre-cacatois et la bonnette du petit perroquet et du petit cacatois à bâbord - à 6 h ½ nous mîmes la bonnette du grand hunier - à 10 h nous bordâmes la misaine goélette. Le 24 à 2 h du matin on cargua la misaine goélette, on a amuré la grand voile - à 2h du soir on rentra les bonnettes de bâbord - à 7 h on borda les voiles goélette - à 11 h du soir, halé bas les contre-cacatois, mêmes vents de SO, cap au N-NO. Le 25 à 7 h ½ à gréer les contre-cacatois - à 11 h du matin, nous mîmes les bonnettes à tribord, nous rentrâmes la bonnette du grand hunier à bâbord, on cargua la grande voile et les voiles goélette et la brigantine, halée bas les focs, les vents de SE, même cap au N-NO - à 7 h du soir, bordé la grande voile à bâbord et la brigantine. Le 26, à 2 h du matin, on cargua la grande voile et la brigantine - à 7 h du matin, on borda la grande voile et la brigantine à bâbord, les vents d’E, même cap - à 3 h du soir cargué le point de grande voile et la brigantine – remarque, point de goûte - Le 27 , à 2 h du matin, cargué la grand voile et la brigantine - à 2 h du soir, bordé la grand voile et la brigantine, mêmes vents et même cap. Le 28 à 11 h du matin, on rentra les bonnettes de bâbord, les vents d’E, même cap, hissé le foc, amuré la grand voile, bordé la brigantine - à 11 h du soir les vents du SE, cargué la grande voile et la brigantine. Le 29 à 4 h du matin, bordé la grande voile et la brigantine - à 8 h nous vîmes un navire qui nous gagnait au même cap, toute la journée on a fait des signaux - à 3 h ½ du soir, nous vîmes la terre de Sainte Hélène - à 7 h, halé bas les contre-cacatois, les bonnettes de cacatois - à 7 h ½ on rentra toutes les bonnettes, cargué les cacatois, le clinfoc, la perruche et la grand voile, nous courûmes au NE - à minuit nous virâmes de bord, on amura la grand voile . Le 1er  mars 1856, à 2 h du matin, on cargua la grand voile, la brigantine et le petit perroquet et la misaine - à 6 h, on laisse arriver, on borda la misaine et la brigantine - à 8 h du matin, nous mouillâmes à Ste Hélène, on serra les voiles, à déjeuner l'équipage - après déjeuner, on lava le pont - à 2 h du soir, on commença à virer l'ancre - à 4 h, l'ancre à bord, on hissa les voiles tout dessus, les bonnettes de perroquet et de cacatois, la bonnette du petit hunier et la bonnette basse - l'équipage a soupé il était 6 h du soir - toute la nuit, beau temps Le 2, à 3 h du matin, nous mîmes la bonnette du grand perroquet et de cacatois - à 8 h du matin, on gréa le grand contre-cacatois, toute la journée les vents de S et les vents de SE, le cap au N-N0. Le 3 , nous mîmes les chaînes en bas et les ancres à bord, même temps  Le 4 mars , à 2 h du matin, nous mîmes la bonnette du grand hunier - à 10 h, on changea le grand foc et le petit perroquet, on dévergua la perruche pour la réparer - à 7 h du soir, on rentra les bonnettes de bâbord, on amura la grande voile, les vents d'E,  cap au N-1/4 NO. Le 5 à 8 h, on hissa le grand foc, bonne brise - nous étions par le travers de l'île de l'Assomption, beau temps. Le 6, nous mîmes la bonnette du grand perroquet et de cacatois, on gréa le petit contre-cacatois et le contre-cacatois de perruche, même temps, les vents de S-E, cap au N-1/4NO. Le 7 à 6 h, on rentra la bonnette du grand perroquet et de grand cacatois de bâbord on amura la grande voile . Le 8 à 2 h du matin, on cargua le point de grande voile à tribord, même cap au N-1/4NO - à midi nous passâmes la Ligne, la route au N - à 10 h du soir, on a halé bas les contre-cacatois. Le 9 à 2 h du matin, on rentra les bonnettes de cacatois - à 2 h du soir, on rentra la bonnette basse, on hissa le grand foc, les vents d'E, le même cap au N - à 10 h du soir, nous mîmes les bonnettes de cacatois, les vents de SE, petite brise . Le 10 à 2 h du matin, on rentra les bonnettes de cacatois, on borda les voiles goélette - à 2 h du soir on rentra les bonnettes, on cargua les cacatois et le clinfoc - à 3 h on borda les cacatois - à 5 h du soir on serra les cacatois, les vents de NE deux quarts sous le vent de la route . Le 11 à 1 h du matin on borda les cacatois et le clinfoc - à 2 h du soir nous virâmes de bord, les vents de NO, cap à l'O-NO, on cargua les voiles goélette - à 3 h, à border les voile goélette - à 6 h on vira de bord, des vents de N-NO, petite brise, la route au N - à 7 h ½ on cargua les cacatois et le clinfoc - à 9 h on cargua la brigantine - à 11 h on borda la brigantine. Le 12  à 6 h on largua les cacatois et le clin foc, les vents de NE, un quart sous le vent de la route - à 2 h du soir les vents de N-NE, beau temps. Le 13 même temps - à 2 h du soir nous vîmes un navire anglais qui allait à … , il nous demanda d'où nous venions. Le 14 à 7 h bonne brise de NE. Le 15 la même brise de NE. Le 16 à 7 h du matin, on changea le petit cacatois, les mêmes vents et le même cap. Le 17 à 8 h du matin la drisse du grand cacatois casse - à 6 h du soir l'écoute du petit cacatois cassa, on le serra, et le cacatois de perruche - à 11 h ½ on serra le grand cacatois, bonne brise de NE. Le 18, à 9 h du matin, le petit hunier déchira - à 10 h on l'a changé - à 2 h du soir, on largue le grand cacatois - à 7 h on serra le grand cacatois - à 11 h ½ on le largua. Le 19, à 8 h du matin on largue le petit cacatois et le cacatois de perruche, les vents E, cap au N-NE - à 7 h on serra le petit cacatois et le cacatois de perruche, les vents varient du N à l'E  - à 10 h l'écoute du grand cacatois a cassé, on l'a serré - à 11 h on largua le grand cacatois . le 20 à 8 h du matin on largua le petit cacatois et le cacatois de perruche. Le 21 à 2 h du matin on cargua les voiles goélette - à 4 h on les borda, faible brise - à 10 h du soir, calme - à 11 h ½ les vents de O, petite brise . Le 22 mars à 4 h du matin, les vents d'E - à 7 h les vents de NO, petite brise - à 9 h calme - à 10 h une petite brise de O-NO, cap en route au N-NE - à 8 h du soir nous vîmes un navire français « la Fortune » à qui nous avons parlé, il venait du Havre de Grâce[12], allant à la Vera Cruz - à 10 h du soir, les vents nord. Le 23 à 5 h du matin nous virâmes de bord, les vents de NE - à 11 h du matin, les vents d'E, cap en route au N- N-E - petite brise . Le 24 les vents de SE , le même cap, faible brise - à 10 h les vents d'E, on cargua le point de grande voile à tribord. Le 25 à 8 h du matin, nous vîmes un brick anglais venant de Maurice allant à Londres, 68 jours de traversée - à 11 h nous mîmes les bonnettes de hune et de perroquet, nous vîmes deux autres navires - à 10 h du matin, nous mîmes la bonnette basse - à 8 h du soir on rentra la bonnette basse, les vents de S-E cap au N-NE. Le 26 à 10 h du matin on changea la grand voile - à 4 h du soir nous changeâmes la misaine, la brigantine, le grand foc, et la benjamine, petite brise de E-SE, la route au N-NE.. Le 27 à 2 h du matin on cargua la grand voile et les voiles goélette - à 7 h nous mîmes la bonnette basse, faible brise de S-E, la grosse mer de NO, nous vîmes plusieurs navires que nous avons dépassé - à 7hr du soin nous mîmes la bonnette du petit hunier et les bonnettes de perroquet - à 10 h on rentra les bonnettes, les vents d'E. Le 28 à 2 h du matin nous mîmes la bonnette du grand hunier et la bonnette basse - à 8 h on rentra les bonnettes de bâbord, les vents d'O, nous mîmes les bonnettes à tribord - à 9 h les vents de E-SE, même cap au N-NE toute la journée, calme . Le 29, petite brise de S-SE - à 11 h du soir nous mîmes les bonnettes de perroquet. Le 30, calme à 6 h du soir, petit temps d'E, nous mîmes les bonnette de petit hunier à tribord - à 11 h les vents d'O, on nous donna la goûte.
SUITE 2… SUITE 2…