© Dossiersmarine2 - Copyright 2005-201 - Alain Clouet - contact : www.dossiersmarine@free.fr
La flotte de Napoléon III - Documents
Témoignages Ferdinand Thibault, un marin du 19e siècle
Trois souvenirs de trois époques différentes marquent la carrière de Ferdinand Thibault. Le premier souvenir date de son embarquement sur le Requin    photo de Ferdinand Thibault prise  après 1879 Madame Le Saux a pu avancer cette date pour le raison suivante : " en effet l’écusson sur le bras droit qui représente 2 ancres croisées a été créé le 28/07/1879 et était cousu sur le haut de la manche droite des chemises des quartiers-maîtres, marins et assimilés de l’Etat…". le deuxième souvenir est une lettre datée de Tahiti le 15 mars 1888 à bord du Decrès. Nous avons reproduit cette lettre in-extenso ainsi que le fac-similé d'une des pages qui la composait. Tahiti, le 15 mars 1888  Chers Parents  Je fais réponse à la lettre de Marie datée du 1er janvier qui m’a fait bien plaisir sur laquelle elle me souhaite la bonne année et je vois qu’elle écrit très bien et qu’elle est toujours bien mignonne. Il y a déjà 2 courriers c’est à dire 2 mots que je n’ai pas reçu de vos nouvelles, je ne sais pas comment ça se fait ça m’étonne car je sais que vous devez m’écrire à chaque lettre que vous recevez c’est qu’elles auront eu du retard comme ça arrive très souvent lorsque c’est si loin que ça mais ça ne fait rien car j’ai reçu celle de Marie le 5 Mars et j’ai été bien content car ça contente quand l’on reçoit des nouvelles de temps en temps. Je n’ai rien de nouveau à vous raconter de Tahiti c’est  toujours la même chose. J’espère bien que quand  vous recevrez cette lettre je ne serai pas loin de penser à partir pour cette belle France car nous attendons nos remplaçants vers le 15 avril. Je m’en vais vous expliquer un peu comment que ça se fait que je reste si longtemps que ça. Notre bateau double campagne c’est à dire que quand un bateau part pour faire campagne on doit rester 2 ans où 30 mois au plus en campagne ensuite il vient un autre bateau le remplacer et  l’on rentre en France tandis que le Décrès à doublé campagne c’est à dire qu’au lieu de rentrer en France il restera 4 ans en campagne ; vous savez que l’année dernière nous avons été à Nouméa pour remplacer l’équipage du Décrès au mois d’Août et comme il n’y avait pas assez de monde pour remplacer tout l’équipage les plus jeunes en  service sont restés sur 200 que photo du Decrès à Taihti nous sommes il y en a 170 qui ont été remplacés nous sommes restés environ une trentaine des anciens. On a fait la demande de nos remplaçants et c’est pour cela que nous attendons nos remplaçants du 15 au 20 Avril qui sont partis par transport qui est parti Lorient le 1er Décembre dernier. Nous avons fait notre demande à notre commandant car on ne doit pas nous garder plus de 30 mois à partir du jour on l’on embarque sur un bateau Ainsi vous voyez que nous avons plus de 30 mois nous sommes embarqués sur le Décrès depuis le 20 Avril 1885 ça nous fait 36 mois bientôt. Enfin ce qui me console c’est que je me fais pas de bile et que je me porte toujours très bien et je désire que la présente lettre vous trouver de même. Embrassez bien la petite Marie et le petit Frédéric pour moi. Bonjour à toute la famille ainsi qu’aux voisins et amis.  A bientôt.     adresse :     Ferdinand Thibault     quartier maître mécanicien     A bord du Décrès à Tahiti (Océanie Division de l’Océan Pacifique)              Enfin le troisième souvenir concernant Ferdinand Thibault, est une photo de mauvaise qualité prise à San Francisco où il apparaît au milieu (surmonté d'une croix). Nous n'avons ni le nom du bateau (bien qu'il puisse s'agir du Decrès), ni la date.